En français

Cher visiteur…

… nous sommes enchantés de vous souhaiter la bienvenue !

En tant qu´agence immobilière sur Fribourg et sa région, nous sommes à votre entière disposition et prendrons plaisir à vous traduire toutes nos offres susceptibles de vous intéresser. En tapant « offres » sur le guichet, vous pourrez relever les numéros des propositions qui retiennent votre attention. Soit vous nous communiquez ces numéros, soit vous nous précisez vos critères de choix et dans les deux cas, nous vous retournerons, dans votre langue maternelle, les propositions qui correspondent au mieux à vos désirs.

En attendant nous vous proposons de consulter notre lexique des termes utilisés dans l’immobilier.

Histoire

Ville libre suite à l’octroi d’une charte par le duc Conrad de Zaehringen en 1120, sur le modèle de celle de Cologne. La ville passa sous la suzeraineté de l’Autriche en 1368. L’université fut créée avec l’accord du pape en 1457. En 1679, le traité de Nimègue donna la ville à la France. Louis XIV la fit fortifier par le maréchal Vauban. Lors du traité de Ryswick, en 1697, la ville revint à l’Autriche. Elle changea encore plusieurs fois de souveraineté pour devenir définitivement badoise en 1806.
Presque complètement détruite par un bombardement en 1944 (à l’exception notable de la cathédrale), la ville fut restaurée de manière admirable. De 1946 à 1952, avant la création du Baden-Wuerttemberg, Fribourg fut la capitale du Land Baden créé par les forces d’occupation françaises.

Géographie et climat

Située au sud-ouest de l’Allemagne, Fribourg connaît un développement fort du fait de son attractivité auprès des populations allemandes attirées par le cadre de vie offert par la ville : au pied de la Forêt-Noire dont elle est considérée comme la capitale, Fribourg offre en de nombreux endroits la possibilité de se retrouver au cœur de la forêt sans même avoir dû quitter la ville.

La ville bénéficie d’un climat certes semi-continental (été chaud à orages fréquents, hiver relativement froid, fortes amplitudes thermiques suivant les saisons), mais toutefois relativement doux et ensoleillé en comparaison de certaines autres régions allemandes (environ +1,5 à +2 degrés de moyenne annuelle par rapport aux régions les plus froides situées à l’Est et au Sud-Est). Ihringen (20 km à l’ouest de Fribourg) est d’ailleurs souvent nommée comme ville la plus chaude d’Allemagne. Sur une année, la différence de température est surtout sensible l’été, où la région de Fribourg est souvent l’une des plus chaudes d’Allemagne. La Forêt Noire s’étendant sur 200 km du nord au sud et 65 km d’ouest en est, ainsi que les Vosges situées 60 km à l’ouest de la ville jouent aussi un rôle important dans le climat. Fribourg ne bénéficie pas du foehn vosgien protégeant la plaine d’Alsace des précipitations, bien au contraire. La plaine du Rhin offre une zone de pénétration en forme de couloir s’étendant de Belfort jusque Karlsruhe, Fribourg se trouvant ainsi sur l’itinéraire des orages pendant l’été (la saison la plus pluvieuse et la plus intense en termes de précipitations, 170 mm ont par exemple été mesurés au mois de juin 2007. Ceci ne constitue pourtant pas un record pour la ville. À titre de comparaison, le mois le plus pluvieux jamais enregistré à Lille a connu 113 mm) mais aussi fait étonnant pour des régions situées si loin des côtes, de parfois forts coups de vent. En outre, paradoxalement, les chaudes journées d’été offrent (du fait encore une fois du relief) peu de déplacement d’airs et une humidité parfois très tenace et désagréable.

La ville est par ailleurs entourée de forêts et de moyennes montagnes (470 m sur le Schloßberg en centre-ville, 787 m sur le Roßkopf dans le quartier de Herdern, 1284 m sur le Schauinsland à 12 km de l’hyper-centre). Elle se trouve également sur la Badische Weinstrasse ou route des vins du Bade. La proximité des frontières suisse et française ajoute au dynamisme de la ville.

Économie et Développement durable

La ville est fortement tournée vers les activités tertiaires et de recherche. Le tourisme y tient également une place importante. C’est aussi un centre universitaire important : les 30 000 étudiants de l’Albert-Ludwig Universität représentent une part importante de la population.

La ville de Fribourg s’est fait une spécialité des problématiques liées au développement durable. Elle abrite l’une des principales usines européennes de production de panneaux photovoltaïques et l’une des tours du centre-ville est intégralement recouverte sur une façade par des panneaux photovoltaïques. La ville a également réalisé des opérations incitatives favorisant l’emploi de « déplacements doux » et un pôle des déplacements a été construit. À proximité de la gare et d’une station de tramway, il combine un parking pour véhicules particuliers, un parking et un atelier d’entretien pour vélos, un point de location de vélos et un café en terrasse.

La ville a abrité une garnison française (Forces françaises en Allemagne) jusqu’au départ progressif des troupes françaises qui s’acheva en 1998. Le site de leurs anciennes casernes (le quartier Vauban) est en cours de reconversion. L’opération est considérée comme étant l’un des premiers écoquartiers réalisés.

Education

Freiburg is a famous center of academics and research. Some of the greatest minds have lived and worked in Freiburg and the city houses one of the oldest and most renowned German universities, the Albert Ludwigs University of Freiburg, as well as its equally prestigious medical center. Freiburg is also home to various other institutes of education and research, among them are: the Freiburg University of Education, the Protestant University of Applied Sciences Freiburg, the Freiburg Music University, the Catholic University of Applied Sciences Freiburg, three Max Planck Institutes, and five Fraunhofer Institutes.

(Quelle: fr.wikipedia.org/wiki/Fribourg-en-Brisgau)